Marie-Daniel Lussier

TRA, Thérapeute en Relation d'AideMD

Par l'Approche Non-Directive Créatrice

Du 1er au 2 octobre 2022
À Montréal

Pour information et réservation
514-773-7521

 

du 15 au 18 décembre 2022

SPA Eastman
Cantons-de-l’Est


Faites vite, les places sont limitées !
Pour information: 514-773-7521
Pour réservation:
1-800-665-5272 / 450-297-3009

 

 

Prendre un rendez-vous

 

À travers les épreuves et les périodes de crise il est essentiel de ne pas rester isolé avec les émotions qui peuvent surgir et les scénarios qui alimentent la peur.

N’hésitez pas à prendre un
rendez-vous,  je reste disponible
via Skype, zoom ou téléphone.

514-773-7521

Du jugement…à l’amour de soi

« À partir du moment où l’on prend conscience que l’on est pour soi-même la personne la plus proche et la plus précieuse sur terre, on cesse de se traiter comme un ennemi. »

– Bouddha cité par Thich Nhat Hanh dans Enseignement sur l’amour

L’amour de soi est un processus qui demande beaucoup de courage et d’introspection. Pour avancer sur ce chemin, il est primordial d’apprendre à identifier les obstacles qui nuisent à l’acceptation de notre différence.

Un des premiers pièges à éviter est le jugement de soi. Trop souvent nous sous-estimons l’impact dévastateur du jugement dans notre vie. En prenant le temps d’identifier et de décortiquer ce jugement, nous réalisons qu’il se faufile partout et empoisonne notre existence. Le jugement sur soi nous freine dans notre évolution, empêche notre pleine réalisation et devient une entrave à notre liberté. Et par conséquent, nous cultivons une image négative de nous-même et notre confiance en nous s’amenuise.

Or, il est possible d’apprivoiser cette petite voix qui nous critique, nous sabote et qui semble prendre le contrôle de nous-même et de transformer ce fonctionnement destructeur de manière constructive.

Un mécanisme inconscient

Par définition, le jugement est un mécanisme de défense inconscient. Nous ne nous disons pas : « Aujourd’hui j’ai envie de me juger, de me saboter! » C’est un processus qui se déclenche inconsciemment pour ne pas vivre les émotions désagréables qui se cachent sous le jugement. C’est un peu comme si nous nous critiquons pour ne pas souffrir, mais que paradoxalement, nous souffrons encore plus de la dévalorisation personnelle qui en résulte.

Pour se sortir des filets réducteurs du jugement de soi, il faut développer une capacité à s’observer et prendre conscience des jugements que nous portons à notre endroit. C’est par la connaissance de soi que peut s’amorcer un véritable changement.

S’observer

Ainsi, je vous invite à observer les mots négatifs que vous utilisez quotidiennement pour vous définir. Autant ceux utilisés à voix haute en relation avec les gens qui vous entourent que ceux utilisés à voix basse avec vous-même. Comme par exemple : « Je suis stupide, je suis nul, je ne vaux rien, je suis conne, je n’ai pas rapport, je suis niaiseux, etc. » Lorsque vous interceptez une parole dévalorisante, c’est une indication qu’il y a quelque chose qui vous affecte dans le moment présent.

Arrêter ce mécanisme en 5 étapes

Pour vous aider à stopper ce mécanisme, vous pouvez vous dire « stop, j’efface! » et ensuite identifier pourquoi vous vous jugez dans le moment présent. Qu’est-ce qui se cache sous ces qualificatifs réducteurs? Est-ce que j’ai peur qu’on se moque de moi? Est-ce que je ressens de l’insécurité face à une situation ou face à la personne qui se trouve devant moi? Est-ce que j’ai peur de ne pas être à la hauteur? Est-ce que je suis triste parce que quelque chose m’affecte et que je n’ose pas en parler?

En se questionnant sur le ressenti qui est refoulé sous le jugement, nous pouvons ainsi développer une sensibilité par rapport à soi-même et à ce que nous vivons dans cette situation précise. Et c’est dans l’accueil de notre vérité intérieure que l’amour de soi peut se construire et nous amène à se valoriser. Choisissez les mots qui sont justes pour vous et qui résonnent avec votre authenticité, c’est l’antidote au jugement de soi!

Si vous continuez de croire que vous n’en valez pas la peine, osez vérifier auprès de quelqu’un de confiance afin de connaître l’opinion que cette personne a de vous. Cela vous aidera à avoir un regard plus juste sur qui vous êtes et vous aidera à transformer vos croyances négatives.

Pour terminer, choisissez une phrase valorisante pour vous définir et commencez dès aujourd’hui à vous la répéter. Il est grandement temps d’être bienveillant envers vous-même et d’apprendre à vous respecter. Si vous souhaitez gagner en liberté et mieux profiter de votre existence, il faut cesser de vous traiter comme un ennemi et apprendre à jouer dans votre équipe!

Si on résume :

  1. Mettre un frein
  2. Identifier d’où vient le jugement
  3. Être sensible envers soi
  4. Vérifier auprès d’une personne de confiance
  5. Le choix d’une phrase valorisante

Le chemin vers l’amour de soi